Origines anthropologiques des conflits sociopolitiques au Congo Brazzaville

  • Rufin Koubi Université de Limoges
Palavras-chave: conflits sociopolitiques, choc des cultures, démocratie.

Resumo

Depuis son indépendance, le Congo Brazzaville baigne dans des conflits sociopolitiques récurrents, plus ou moins violents. Si leur enjeu demeure le pouvoir politique et l’expression démocratique, leur origine est énigmatique. L’approche anthropologique de ces conflits les replace dans le versant identitaire de la société congolaise : la problématique bipolarité Nord-Sud représentant la dualité de cultures sociopolitiques anciennes. Ces conflits, sociopolitiques, résulteraient du choc des cultures entre les sociétés issues des chefferies et les sociétés descendantes des royaumes. Ces entités cristallisent, sous forme de « mèmes », des pratiques ontologiques qui ont généré des modèles de pensée et d’agir, publics, actuels, divergents et antagoniques. Par ailleurs, le choc entre ces deux cultures fait émerger des micro-identités tribales et ethniques, au détriment d’une identité nationale qui favoriserait une représentation sociale commune. L’approche anthropologique des conflits sociopolitiques permet de définir un cadre du « vivre ensemble » dans la diversité identitaire.

 

Referências

Balandier, G. Le royaume Kongo du XVe au XVIIIe siècle. Paris: Edition Pluriel, 2013.

______. Sociologie des Brazzavilles Noires. Paris: Presse de la Fondation Nouvelle des Sciences Politiques, 1985.

______. La vie quotidienne au royaume de Kongo, du XVIe au XVIIIe siècle. Paris: Hachette, 1965.

BatsÎkama ba Mampuya ma NdÂwla, R. L'ancien royaume du Congo et les baKongo. Paris: L'Harmattan, 1999.

Baquiast, J.-P. Sciences de la complexité et vie politique. Paris: Automates Intelligents, 2003. (Tome 1: Comprendre).

Bourdieu, P. ; Passeron, J. C. La reproduction. Éléments pour une théorie du système d’enseignement. Paris: Les Éditions de Minuit, 1970.

CULTURE D’EXPRESSION FRANÇAISE EN AMÉRIQUE DU NORD – CEFAN. Congo Brazzaville, Laval: CEFAN, 2014. Disponible en: <http://www.axl.cefan.ulaval.ca/afrique/congo.htm>.

CHAMANOVICH, I. Animisme et chamanisme pour tous. Paris: Le plein des Sens, 2010.

Dawkins, R. Le gène égoïste. Traduction L. Ovidon. Paris: Armand Colin, 1990.

Guillo, D. La culture, le gène et le virus, la mémétique en question. Paris: Hermann, 2009.

Itoua, J. Les Mbosi au Congo: peuple et civilisation. Paris: L’Harmattan, 2007.

Kitsimbou, B. X. La démocratie et les réalités ethniques au Congo. Thèse de Sciences politiques. Nancy: Université de Nancy II, 2006. Disponible en: <https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00168467/document>.

Le Moal, G. Animisme. In: BONTE, Pierre; IZARD, Michel (Dir.). Dictionnaire de l'ethnologie et de l'anthropologie. Paris: PUF, 1992. p. 72.

Massamba-Makoumbou, J-S. Congo-Brazzaville: conflits et politique de la mémoire. Paris: L’Harmattan, 2011.

Monga Wa Matanga, P. Membralité écologique des êtres dans la théologie chrétienne et dans la pensée bantoue. Fondement d’une éthique de la tempérance. Frankfurt am Main: Peter Lang, 2010. p. 212-215.

Ndaywel È Nziem, I. Histoire générale du Congo. De l’héritage ancien à la République Démocratique. Bruxelles: Afrique Edition, 1998.

NGOÏE-NGALLA, D. Le retour des ethnies. Quel État en Afrique? Paris: Bejag-Méri, 2003.

POURTIER, R. (Dir). Congo-Brazzaville: entre guerre et paix. Paris: La Documentation française, 1998.

ROBERT, M.-A. Ethos. Introduction à l'anthropologie sociale. Coll. Humanisme d'aujourd'hui. Bruxelles: Vie Ouvrière, 1968. p. 19.

TYLOR, E. L’animisme est le fondement de la religion, depuis celle des sauvages jusqu’à celle des civilisés. London: Primitive Culture, 1903.

Publicado
2015-11-26